Comment pasteur pendant les vacances… Après la perte d'un être cher

Novembre 20, 2012  1 Commenter

Il ya probablement plus dans votre église qui ont perdu un que vous réalisez. A l'heure de la fête, certains dans votre congrégation ont du mal. La “Fêtes” ne sont pas de vacances pour les. C'est un temps de pousser points faibles émotionnels.

Si vous voulez ministre à un grand pourcentage de vos parents, trouver un moyen de transmettre des pensées pratiques qui feront un ajustement. Envoyer un email, Webzine hebdomadaire, ou tout simplement pour les intégrer dans la fin d'un message…

1. Lorsque vous êtes avec des amis et des parents à l'Action de grâces, Noël et bien d'autres partagent ce qu'ils sont reconnaissants pour / célèbrent, au lieu de se concentrer sur votre passé et le sentiment de perte, raconter une histoire drôle sur eux!
Fermer en faisant un toast à la mémoire de cette personne. Sourire. Rire, larmes – ça va bien se passer.

2. N'ayez pas peur de faire des changements à une longue tradition. Gardez un couple d'entre eux, puis essayer un peu plus pour voir comment ils s'intègrent. Répétez l'année prochaine.

3. Réaliser une différence entre “Célébrer” et “observant.”

4. Trouver un meilleur ciblage.
Voici le plus gros ajustement que vous pouvez faire pour lutter contre les aspects négatifs – faire quelque chose au-delà de vous-même destiné. Venir en aide aux nécessiteux par exemple. Si vous avez besoin d'une idée, aller à une mission soupe du centre-ville et à servir d'une manière pratique. “Soupe louche thérapie.” Peut-être acheter quelques dizaines de beignets et de les distribuer à ceux qui doivent travailler le soir de Noël / Jour. Dites-leur que c'est une façon simple de faire l'amour étonnant de Jésus qui est follement en amour avec eux. Si vous êtes de poulet pour aller par vous-même, demander à quelques amis jusqu'à ce que quelqu'un accepte de venir le long.

Bénissez ceux que vous touchez avec un 10 deuxième prière. Ils vont probablement dire oui.

  • http://www.haitiheart.blogspot.com melinda

    En temps opportun et sage. Merci de partager cette.